Proposal from Robert Bolts to Catherine II for an Expedition to the Northwest Coast of America

A Sa Majesté Imperiale, L'Imperatrice de Toutes les Russies

Madame,

La Soussigné, actuellement Lieutenant Colonel des Armées de Sa Majesté l'Empereur, encouragé par la grande sagesse qui Votre Majesté a toujours employée pour augmenter la gloire de sa Monarchie autant que cette gloire peut s'accorder avec le veritable bonheur de ses Sujets, prend la respectueuse liberté d'offrir à ses pieds un Plan que vise directement à ces buts sublimes, pour les objets suivants:

1 mo Par une jonction à son Empire, d'une partie très etendue de la Côte du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale non encore reclamée ni etabli par les Européens.

2 do Par l'ouverture d'une communication immense d'un commerce très avantageux à ses Sujets, à faire depuis la Presqu'Isle de Kamtschatka avec le Japon, la Chine, les Indes et l'Afrique Orientales; ainsy qu'avec l'Ámerique et toutes les Isles Intermediaires entre ces vastes Continents.

La Magnanimité par laquelle Votre Majesté etonne toutes les Nations civilisées de ce Globe terrestre ne me permet pas de faire valoir la merite du Plan sur la modicité des moyens exigés pour son execution. Je supplie seulement, Votre Majesté, de daigner en peser les consequences dans son jugement eclairé prevoyant; et de me faire la Grace de me faire donner sa determination Imperiale assez à temps pour que Je ne perds pas la saison prochaine en cas que Votre Majesté ne trouve pas à propos d'agreer mon Plan.

J'ai l'honneur de presenter mes hommages à ses pieds, et d'etre avec la derniere veneration,

Madame,

De Votre Majesté

Le très humble et très Obeisant serviteur,

Guillaume Bolts,

à Vienne
le 27 Novembre 1782

Propositions

soumises très humblement à la consideration de Sa Majesté Imperiale L'Imperatrice de Toutes les Russies relative à une Expedition pour la Côte du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale, par le Cap Horn.

Le Sieur Soussigné Guillaume Bolts cy-devant employé dans le service de la Compagnie des Indes Orientales d'Angleterre, pour plusieurs Ans, et actuellement Lieut. Colonel au service de Sa Majesté Imperiale et Royale Apostolique; Original Cessionaire d'un Octroy à lui accordé de 5 Juin 1775 par Feu Sa Majesté L'Imperatrice pour le Commerce qu'il vient recemment de retablir aux dites Indes Orientales, dans lesquels parages, chargé des Pleinpourvoirs de la dite Majesté pour traiter avec les Princes Indiens, il a etabli plusiers Factories; et actuellement aussi Possesseur d'une Patente de Son Altesse Royale l'Archiduc Grand Duc de Toscane, desquelles Pieces copies authentiques cy jointes; avec beaucoup de travail et peine et à des fraix très considerables a obtenue les Cartes Maritimes et Geographiques, et les Plans particuliers des Ports visités par le feu Capitaine Cooke, dans son dernier Voyage sur la Côte du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale. De plus, il a engagé dans son Service quatre braves Officiers, dont un est Astronome de Profession, et qui ont tous fait le même Voyage avec le dit Cap e. Cooke. Il a preparé aussi une Cargaison d'Articles propres pour les Habitants de ce Pays là, ainsi que construit à Trieste un Batiment propre pour l'exploitation de ces Côtes; le tout se trouvent actuellement prêt à Trieste.

C'est pourquoi le Sieur Bolts, avec la permission de Son Souverain, offre très humblement l'employer au Service de Sa Majesté l'Imperatrice de Toutes les Russies, les Connoissances qu'il a acquises et les moyens qu'il possede, pour que cette Auguste Souverain en fasse l'employ que sa Sagesse dictera, pour augmenter Sa gloire, le bonheur de Ses Sujets, l'extension de leur Commerce, et la civilisation de Millions de Sauvages, par la jonction à Son Empire d'une grande partie de cette Côte non reclamée, du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale où il existe une Extension de Six Cents Lieues Marins de Littorale qui n'est pas encore connues des Russes sortis de Kamtschatka, et dont Sa Majesté pourroit choisir les Endroits les plus convenables pour l'accomplissement de ces grands Objets.

En attendant la perfection d'un Plan regulier que la Sagesse de Sa Majesté et de ses Ministres ne manquer pas de saisir plus profondement, l'Objet du Soussigné par cette premiere Expedition, ne seroit pas que de fraÿer le Chemin à ce grand Commerce, en ouvrant une Communication plus etendue et suivie avec les Continents et les Isles de l'Amerique et de l'Asie par les Ports de St. Pierre et St. Paul, Ochots, et autres Ports de Sa Majesté du Coté de Kamtschatka.

Pour mener à cette fin desirable le Sieur Bolts proposeroit de prendre possession pour Sa Majesté l'Imperatrice, d'un Port connu sur la Côte de Nord Ouest de l'Amerique dont la situation est plus heureuse pour les combinaisions d'un tel Commerce. Cet Endroit, où l'on trouve tout ce qu'on peut desirer pour former un bon Port et pour la construction des Vaisseaux, pourroit étre très facilment établi par une petite Expedition à faire de Kamtschatka, apres que les Officiers designés par Sa Majesté pour l'Expedition presentement proposée auroient reconnu l'endroit, et en auroient pris possession par une Vingtaine d'hommes, que soient en Etat de s'y soutenir facilement; jusqu'à pouvoir étre renforcés par un nouvel Envoy à faire de Kamtschatka.

Apres cette premiere Expedition, le Soussigné, avec ses Associés, formeroit dans les Etats de Sa Majesté une Compagnie de Commerce formelle, laquelle, si Sa Majesté le trouveroit necessaire, agitoit de concert avec la Compagnie établi de Kamtschatka, et pour cette fin le Sieur Bolts proposeroit aussi d'établir immediatement à Canton de Chine, sous l'Auguste Pavillon Imperiale Russe, un Comptoir qui serviroit comme entrepôt pour entretenir les liaisons de ce Commerce tant avec les Côtes de Kamtschatka qu'avec l'Europe.

Pour l'execution de ce Plan le Soussigné propose d'employer sous l'Auguste Pavillon Russe une Navire du port de trois Cents cinquante à cinq Cents Tonneaux & un batiment d'exploitation de port depuis Quarante à Quarante cinq Tonneaux. Les Equipages pour ces deux batiments seroient de depuis Soixante dix à quatre Vingt dix hommes. Le Batiment d'Exploitation, les Provisions, et la Cargaison proposé pour l'exportation sont deja actuellement tous pret à Trieste, où se trouvent aussi les quatre Officiers mentionnés ci dessus, de sorte que l'armement pourroit etre pret à partir avant le commencement de l'Eté prochaine. Quant au grand Vaisseau le Soussigné a deja un en vüe qui à tous egards seroit propre pour cette Expedition, et dont il pourra faire l'acquisition, moyennant que la gracieuse resolution de Sa Majesté l'Imperatrice lui soit communiqué deux mois avant le temps de sa partance.

Il propose egalement que les deux Vaisseaux fassent route ensemble jusqu'à finit leurs Exploitations sur la Côte de l'Amerique, et de là à la Riviere de Canton en Chine. Dans le Port de Canton il feroit livrer le petit Batiment avec un Equipage des Matelots Russes à trois des Officiers Russes destinés à ce Service, avec ordre de poursuivre leur route pour Kamtschatka pour y porter une Expedition des Cartes et remarques faites pendant leur Voyage; rendre compte de toutes leurs operations, et y recevoir les ordres ulterieures que Sa Majesté l'Imperatrice pourroit preparer et y loger pour le poursuite des Objets en vüe. Ce Batiment d'exploitation qui est construit à la Bermudienne serviroit aussi pour modelle pour qu'en construire d'autres. Le plus grand batiment retourneroit de Canton en Europe par les Routes ordinaires avec les duplicatas de toutes les Expeditions.

Pour rendre ce Memoire aussi court que possible le Sieur Bolts dirá en peu de mots, partagés en deux Articles, A.B. tout ce qu'il a l'honneur de proposer, et l'exiger de Sa Majesté l'Imperatrice pour l'Execution de cette Entreprise.

Article A:

Demandes de tout ce qu'il será
necessaire d'exiger de la part de
Sa Majesté l'Imperatrice de Toutes
les Russies pour cette premiere
Expedition

1 mo De fournir au Soussigné, sous les Suretés et Conditions cy dessous mentionées, en tout, le Somme de* 150,000 Roubles [*Je dis cent cinquante mille Roubles. G.B.] par un Credit sur son ambassadeur à Vienne ou ailleurs de maniére que le Secret du Plan soit preservé.

2 do De fournir les Patentes ou Lettres de Mer autrement dit Passeports pour les deux Batiments portant Pavillon de l'Amirauté Imp l. Russe.

3 to De fournir cinq ou six Officiers Russes, Marins, de rang inferieur, de la confiance de Sa Majesté; avec soixante @ Quatre Vingt Matelots: à etre reçus du Commandant de l'Escadre de Sa Majesté dans la Mer Mediterranée, quand le Soussigné les demanderá, par un Ordre particuler et secret dirigé au dit Commandant: lequel deverá etre chargé de donner des brave Gens.

4 to De mettre les Officiers et Matelots Russes sous les ordres du Sieur Bolts ou des Capitaines des Vaisseaux par lui proposés: et de leur defendre de faire aucun Commerce quelconque pendant tout le Voyage.

5 to De payer les Soldes, fournitures et gratifications aux Officiers et Matelots Russes; le Sieur Bolts se chargeant de payer et gratifier tous les autre Officiers et Matelots qu'il trouverá necessaire d'envoyer sur les deux Batiments.

Article B:

Propositions pour le seureté et garantie
de Sa Majesté L'Imperatrice de Toutes
les Russies, et les Conditions et termes de
gratification demandé pour le Sieur Bolts.

1 mo L'Argent demandé par le Sieur Bolts à etre fourni par Sa Majesté soit tout employé bonâ fide , et le Soussigné deposerá lui même ou de Son Consul à Trieste, les pieces certificatives en constatant l'expenditure à mesure qu'il auroit reçu et deboursé l'Argent.

2 do Le Sieur Bolts cede pour hypotheque tant le grand Vaisseau que le Batiment l'exploitation avec les Cargaisons de Sortie et retour payer le Somme à lui complet. Et il engage à restituer le même Somme qu'il aurá reçue à l'ordre de Sa Majesté trois mois après l'heureuse Arrivée du Vaisseau au premier Port où il aborderoit à son retour, soit à Lisbonne soit à Ostende; deduction faite du montant du petit Batiment livré à Canton avec tous les fraix de son Expedition de Canton pour Kamtschatka, ainsi que les radoubs &c des deux Vaisseaux s'il y en a pendant le Voyage, avec les avances que le Sieur Bolts ou ses Agents auront faire pendant le Voyage pour Compte des Officiers & Matelots Russes.

Observations

Voila en general le Plan dont le Soussigné S r. Bolts a l'honneur de proposer l'execution. Ayant lui même pour Cinq ans commandé un Vaisseau aux Indes Orientales, il auroit volontiers entrepris la conduit de ce Voyage, si les arrangements tant publiques que particuliers qu'il a à faire comme Directeur, pour la Compagnie Imp: Asiatique de Trieste, ne demandoient pas sa presence en Europe.

Les limites qu'il s'est prescrit en faisant cette Proposition ne lui permettent pas d'entrer dans un detail des avantages qui resulteroit de cette Expedition à faveur des Sujets de Sa Majesté l'Imperatrice. Il suffirá d'observer en bref qu'ils acquerroit par là une nouvelle Branche d'un Commerce très lucratif, que attirerá des Negocians dans les Ports de Kamtschatka ; procurerá un nouveau debouché aux produits de la Russie ainsi qu'un debit de ses Importations, et ouvrirá des communications nouvelles et très etendues avec l'Asie, l'Amerique, et même l'Afrique ; ce qui tout ensemble mettrá les Environs de cette presu'Isle du peu de tems dans une aïsance que, sans ces moyens, des Siecles ne produiroient pas.

On pourrá remarquer que si les Officiers Russes demandés soient des bons Manoeuvriers dans la routine ordinaire de la Marine, cela suffiroit, comme le Sieur Bolts se charge, s'il leur est necessaire, de leur faire apprendre, pendant le Voyage, la Theorie et Pratique des longitudes, selon la nouvelle methode, par Moyen des Officiers très experts dans ce genre qu'il a engagé pour faire ce Voyage. Pour ce qui regarde les Matelots Russes il n'y auroit rien de plus facil que de les recevoir à la Rade de Livourne et ses faire passer à Trieste pour s'y embarquer. Il faut cependant observer qu'il seroit ápropos de defferer le passage de ces Matelots jusqu'au dernier Jour possible pour ne pas faire eclater le Plan, qui devroit etre tenu secret jusqu'au depart des batimens: puisque le secret est l'ame de la bonne reussite d'une telle Expedition.

Si Sa Majesté Imperiale l'Imperatrice de Toutes les Russies adopte ce Plan, le Soussigné ose se flatter qu'elle daignerá prendre une prompte resolution, non seulement pour profiter des moyens actuels qui se presentent pour cette Expedition, et des Saisons de l'Année propres à la Navigation proposée, mais sur tout pour tirer parti des circonstances favourables de la present Situation politique de lÉurope, et expedier les Vasseaux le plutôt possible pour ne pas donner occasion à quelqu'autre Nation d'anticiper ses desseins.

Vienne
le 27 Novembre 1782

Guillaume Bolts

Note

Le Sieur Guillaume Bolts actuellement au Service de Sa Majesté Imper: & R: Ap: passeroit en 1760 au Bengale où il a eté plusieurs années au Service de la Compagnie Angloise employé dans tous les Departmens de la Comptabilité, du Commerce de la Jurisprudence, de la finance & de le Politique; il y faisoit aussi plusieurs ans, comme il est notoire, le plus grand Commerce tant interieur que maritime par toute l'Inde & en Chine qu'aucune seul Individu Européen y avait jamais fait.

Degouté enfin par les pertes que le Changement dans l'administration des affaires de la Compagnie Angloise lui causoit il retourna à Londres, où il rendit public son ouvrage intitulé "Considerations on India affairs" traduit apres en Allemand & en françois comme pour servir de suite de l'histoire philosophique & politique de l'Abbé Raynal.

Depuis 7 ans il est au service de Sa Majesté l'Empereur, & a en qualité de Lieutenant Colonel commandé le Vaiseau Autrichien Joseph & Therese, allant par le Cap de bonne Esperance aux Indes Orientales, & etant chargé en même temps des pleins pouvoirs de Sa Majesté l'Imperatrice glorieuse Memoire pour traiter avec les Princes & Souverains de ce pays, il etablit sur la Côte de Malabar & aux les Isles de Nicobar plusieures factories pour entretenir le Commerce Autrichiens qu'il venoit d'y faire connoitre en vertu d'un Octroy que Sa ditte Majesté lui accorda le 5 Juin 1775: depuis ce temps là il a expedié divers Vaisseaux par le Cap de bonne Esperance, savoir le Prince Kaunitz, le Baron Binder, le Collovrat & le Grand Duc de Toscane, qui hormi le dernier qui est encore aux Indes, sont tous, apres avoir touché la Côte de Malabar & de Coromandel & y faire leur Commerce, retournés en Europe avec des riches Cargaisons partie à Trieste partie à Livourne, en outre il a employés aux Indes divers vaisseaux pour le Cabotage & qui y sont encore.

Il retourna en Europe l'an 1781 & en vertu de l'Octroy obtenu, il forma une Compagnie formelle pour ce Commerce dont le fond est, de Deux Millions florins Crt. [courant] de Vienne divisés en actions don les proportions sont en Brabant & en Flandres: les Directeurs de cette Compagnie sont les Sieurs Bolts, Comte de Proly, Chevalier Borrekens & Nagels, dont les trois derniers sont à Anvers.

Le Sieur Bolts apres avoir arrangé les affaires en Braband se rendit en Angleterre, où avec beaucoup des peines & des fraix considerables il engagea dans son service 4 braves officiers qui avoient fait le Voyage avec Capitaine Cooke & y obtint les Cartes geographiques & les Plans particuliers des Côtes du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale. Revenu à Vienne il proposa à Sa Majesté l'Empereur de faire sous Pavillon Autrichien une expedition par Cap Horn pour la Côte du Nord Ouest de l'Amerique Septentrionale, mais comme Sa Majesté n'ayant pas de Marine ni trouva pas bon de s'en meler, mon conseil etoit d'offrir à Sa Majesté l'Imperatrice de Toutes les Russies les moyens qu'il possede pour cette expedition, car aucune nation n'en pourra tirer autant avantage que Sa Majesté Imperiale Russe, comme il est dit dan le Plan conçu de moi conjointement avec Monsieur Bolts.

Le Sieur Bolts dont la residence est à Vienne se trouve actuellement à Trieste d'où il fait une expedition independante du fonds de la Compagnie susmentionée, le Vaisseau le Cobenzel partant par le Cap de bonne esperance pour la Chine & retour pour Trieste, suivant la permission qu'il a & suivant le Plan fait & sur lequel divers interessés avoient deja jusqu'au 20 X bre [decembre] signés pour la Somme de 140/7x2 florins Courant de Vienne.

Ce recit sincer est fait par Ordre de Son Altesse Monsieur le Prince de Gallitzen [1] par Bargun

Vienne en 31 X bre [decembre] 1782

1: Prince Dimitri Gallitzin, Russian Ambassador to Vienna.

Updated: June 5, 2018